3 ANS EN TALONS

3 ANS EN TALONS

24 avril 2016 27 Par louply

Au collège je n’étais pas une nana qui s’habillait vraiment très bien. Je n’avais pas le droit de me maquiller, ni de porter de talons, et même si je le faisais en cachette ça ne dépassait pas les 4 cm et le mascara ! En 3eme j’ai eu ma première paire de doc martens et là, c’était fini. J’avais commencé à aimer m’habiller un peu plus qu’avant mais fini les talons. Et puis est venu la seconde, et je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé mais j’ai commencé à acheter une paire de talons, puis deux, puis trois, tous plus haut les uns que les autres. Je me suis retrouvée a être juché sur 10 cm minimum par jour, et j’adorais ça. Au début ça a pas mal fait sourire les gens, puis c’est devenu ma marque de fabrique, à un moment on a même commencé à oublier la taille que je faisais sans ces talons. J’aimais qu’on ne m’imagine pas autrement, je crois que ça m’aidait à me sentir féminine. C’était comme si j’avais un parti pris, une valeur très forte à laquelle je m’attachais, et à laquelle je croyais: une Louise jamais à plat.

Ca a duré trois ans. Et la encore sans m’en rendre compte, ça a changé. Cette année j’étais en prépa, et le matin, à la bourre, c’était limite si je ne restais pas en pyjama parfois pour y aller. Du coup j’ai commencé à moins mettre de talons. Mais là les remarques ont commencé à fuser comme en seconde, dès que je me juchais sur quelques centimètres, « tu vas arriver à marcher avec ça? » « Mais c’est hyper haut » « tu vas nous ralentir Lou », c’était jamais dis méchamment, mais c’était un peu comme une pique au coeur pour moi. En 3 ans j’avais habitué les gens à mes talons, et là dans un tout nouvel univers j’avais abandonné une valeur qui me tenais à coeur et j’en subissais les conséquence par un grand retour à zero. C’est quand sur twitter l’une d’entre vous à vu une photo de moi en talons et à dit « ça te va bien, ça change de tes baskets » que j’ai réalisé. J’ai 2 paire de basket contre une 40taine de paire de talons, pourquoi me disait-on ça? Je suis allée fouiller le blog et je me suis rendue compte que ça faisait un moment maintenant que je n’étais plus juchée sur 10 cm dans tout mes looks.

Mes talons sont maintenant comme une cigarette pour quelqu’un qui a arrêté de fumer: un plaisir que je ne pratique pas tous les jours. Je me sens moi même sans talons, je n’ai plus « honte » de ma taille (allez comprendre je fais quand même 1m68). C’était étrange de se rendre compte que j’avais laissé tomber cette pseudo valeur qui m’était chère mais je crois que ça s’appelle aussi grandir, non? Et ce look où je suis perché sur 15 bon centimètre, est parfait pour la situation !

1

« L’habit ne fait pas le moine » ne laissez jamais un élément de votre dressing vous empêcher d’évoluer. Si les gens sont habitués à quelque chose chez vous ils s’habitueront bien au changement !

2345678910111314151617

Pull } Yumi

Jean } Kookaï

Chaussures } Boohoo / similar here

Sac } Boohoo / shop here

Chapeau } ?

Manteau } Petit magasin rue de rennes

Boucles d’oreilles } Claire’s

——

Et vous y’a t’il des choses que vous avez laissez tomber? Des manies, des habitudes vestimentaires qui ne sont plus d’actualité?

J’espère que votre week end s’est bien passé, que vous ayez coocooné ou fait la fête toute la nuit, que vous soyez en vacances ou repreniez lundi.

SIGNATURE