L’AMOUR N’EST PAS MORT #5: ET SI C’ETAIT LE DESTIN

D

Nous voici déjà au 5eme jour. Les histoires qui vont suivre seront donc les dernière de cette première édition de la semaine de l’amour. Mais ce week end on continue à parler d’amour c’est promis. Le programme est en tête de la page facebook pour ceux que ça intéresse, juste ici. Aujourd’hui je vous montre toutes ces histoires de personnes qui sont tombées amoureuses parce que le destin les a poussé dans les bras l’un de l’autre. Or si l’amour a bien un allié, c’est le destin.

« Nous notre rencontre c’était au Luxembourg (où j’habite maintenant). C’était le soir où se célébrait la fête nationale, il se passe plein de choses à Lxg comme le fait d’attendre devant le palais Grand Ducal pour voir la famille Ducale sortir du palais et se diriger sur la place de la mairie pour voir les spectacles des habitants. Donc j’étais devant ce palais avec une amie et là un mec vient nous parler en nous disant qu’il est au Lxg depuis peu et qu’il se demande ce qu’il se passe ce soir. Donc je lui ai expliqué et après il a passé la soirée avec nous à voir les spectacles des habitants puis le feu d’artifice et quand on est parti on s’est échangé nos numéros lui et moi (ma pote avait peur genre « c’est qui cet inconnu qui est venu nous parler ? ») et donc c’est mon copain depuis presque 3 ans ! A savoir que pendant presque 2 ans je pensais vraiment qu’il ne savait pas ce qu’il se passait le jour là et en fait c’était un prétexte pour venir parler » – Marion (elle: 26 ans – lui: 36 ans)

« Moi c’était au Portugal, sur la plage on a rencontré le meilleur ami de mon chéri (qui ne l’était pas encore) qui a proposé à mes amies et moi de sortir avec eux le soir. On a accepté, il y avait un apéro chez eux et je l’ai rencontré à ce moment là, sauf que j’avais un copain. Le truc trop fou c’est qu’on vivait à 20 minutes l’un de l’autre à Paris. Du coup on est rentrés à Paris et entre temps j’étais de nouveau célibataire mais on se parlait tous les jours non stop. Au nouvel an, que j’ai fêté en boîte, où travaille son meilleur ami, et il a fait exprès de réserver la table à côté de moi pour mon chéri. Il est arrivé un peu en retard mais il m’a embrassé direct et on a passé toute la soirée ensemble. Ça fait maintenant plus de 3ans qu’on est ensemble « – Céline (elle: 22 ans – lui:24 ans)

« C’était pendant ma première année étudiante. Je logeais dans une résidence étudiante privée dans laquelle il y a un bar et maladroite comme je suis, j’y vais pour la première fois, je m’assois sur une chaise et là … Arghhhhhh ! Sur cette même chaise, il y avait un gobelet de bière. Me voilà les fesses trempées, puant la bière, et en prime quand je me relève mon téléphone tombe de ma poche et s’explose par terre. Et là un mec vient m’aider, ramasse les morceaux de mon téléphone et on se met à exploser de rire tous les deux tellement la situation est ridicule. Presque sept ans plus tard on s’aime à la folie et ça va faire quatre ans qu’il m’a passé la bague au doigt (c’est mi-mignon mi-ridicule en fait ahahahahah) » – Mathilde (tous les deux 25 ans)

« C’est ma meilleure amie qui a arrangé le coup « en douce ». Elle m’a montré la photo de mon copain en me demandant si je le trouvais mignon. J’ai dit oui. De l’autre coté à mon copain elle a montré toutes les photos de ses copines et il a flashé sur la mienne. Du coup, elle a arrangé un premier rdv. Quand elle a vu que ça prenait, elle a organisé une grosse soirée rien que pour qu’on s’embrasse. J’habitait dans la cambrousse à l’époque et mon copain à 1h30 de là. Le soir de la soirée il était déjà pris, mais il a quitté sa soirée entre pote pour faire 1h30 de trajet (dont 2km en cote et à pied) pour me rejoindre. Et tout ça en costume s’il vous plait ! Ça fait 5 ans désormais. » – Teddie (elle: 24 – lui: 23)

« Je suis animatrice et pour les vacances du mois d’octobre j’ai trouvé du boulot pendant deux semaines dans un centre aéré. Je ne connaissais absolument personne et le premier jour, je vois un garçon (mon idéal masculin), je suis restée sur les fesses. J’ai craqué direct (j’avais un copain et lui une copine depuis un an et demi). On a bien parlé pendant la première semaine et la deuxième semaine je commençais à vraiment me contrôler parce que j’étais en train de craquer sur lui. Un jour de la deuxième semaine, la journée étant finie. J’allais retourner à ma voiture et j’entends qu’on court derrière moi et qu’on m’appelle. Je me suis retournée et là qui je vois ? Le garçon qui me dit « Tu veux bien me donner ton numéro ? ». Évidemment j’ai accepté, et dans la voiture imaginez mon état ! J’étais trop comme une enfant. On parlait le soir, sa copine étant à deux heures de route et mon ex pas avec moi, on pouvait parler sans crainte. Puis les vacances allaient bientôt se terminer donc avec tous les autres animateurs on voulait faire un Mc do et un ciné pour profiter avant la fin. Et au final tout le monde c’est désisté. Du coup on c’est retrouvé tous les deux. On est allés chercher un ami à lui et on a passé la soirée tous les 3. Vers 22h30 j’étais censée rentrer et rejoindre mon ex (j’habitais à 45 minutes du centre) et au moment de partir le garçon me demande si je veux passer la soirée avec lui et son pote et j’ai accepté. Au final, on est allés chez son pote, je me suis retrouvée à dormir à côté de lui parce qu’on avait qu’une couette et il y a eu bisou. Et depuis le fameux garçon a quitté sa copine et moi mon ex. On est maintenant tous les deux ensemble depuis 5 mois jour pour jour aujourd’hui et je suis la plus heureuse du monde ! » – Romane (elle: 21 ans – lui: 22 ans)

« Une amie sortait avec un garçon, donc un samedi après-midi, je m’en rappelle comme si c’était hier. C’était un samedi ensoleillé, et avec mes amis on était vraiment tous heureux, sans réellement savoir pourquoi, donc une copine sortait avec un garçon, et il est venu nous voir, avec un ami. Cet ami en question s’appelle Lucas, c’était la première fois que je le voyais, pourtant j’avais vraiment l’impression de le connaître depuis toujours, c’est une sensation agréable. On a beaucoup discuté, tous ensemble, on a beaucoup rit, puis ils sont repartis. Avec Lucas on s’est échangé quelques mots, quelques sourires, et regards, puis il est parti. Le soir même, je me suis connectée sur Facebook, et j’avais reçu un message de lui, me disant qu’il avait vraiment bien galéré à me trouver (car ce n’est pas mon nom de famille sur FB, bref), et qu’il avait trouvé que le courant était bien passé, et il voulait apprendre à me connaître. Petit à petit on s’est découverts l’un et l’autre, on parlait réellement TOUT LE TEMPS. Un soir, je reçois un appel de lui, il voulait qu’on se voit, j’accepte donc avec plaisir. Pendant notre « rendez-vous » il était un peu stressé mais c’était super mignon, et il m’a avoué qu’il m’aimait plus que bien, et qu’il voulait construire quelques choses avec moi. Donc on est sorti ensemble pendant un petit moment, et c’était plutôt chouette » – Marine ( 15 ans à l’époque)

« Tout a commencé en juin dernier. J’étais à la fac, perdue niveau études, je cherchais quand même un boulot pour cet été. Par chance, ma sœur qui travaillait depuis peu en boulangerie avec son copain, a demandé à ce que je puisse bosser, et j’ai commencé mi juin. Le premier jour, j’ai rencontré toute l’équipe, et un peu plus tard un nouveau arrivait pour tenir la sandwicherie. Je lui ai dit bonjour, et l’ai vouvoyé, en toute logique. Il m’a directement répondu « ne me vouvoie pas je ne suis pas un vieux! » en rigolant. A ce moment là, en un regard, une simple phrase, je savais que celui ci n’allait pas être qu’un simple collègue. Les jours défilaient petit à petit, et je passais mes pauses à ses côtés, alors que j’aurais pu faire plein d’autres choses. Mais je ne sais pas, quelque chose m’attirait. Puis j’ai appris qu’il avait 33 ans, bientôt 34. Je savais qu’il était plus âgé que moi, mais je ne pensais pas que l’on avait autant d’années d’écart. J’en ai 19. A cette période j’avais un copain, mais ces derniers temps je ne le voyais plus tellement et les relations longues distances, ce n’est pas pour moi. Même si on était pas si loin que ça, je n’avais pas le permis et les transports ne me permettaient pas de le rejoindre en 15min. Puis les horaires de boulangerie on connaît tous je pense, ça n’aidait pas. Je comptais du coup stopper cette relation. Le temps passait, je m’attachais à ce sandwichman. En très peu de temps, nous avions créé une complicité. Une très grande complicité, comme je n’en avais jamais eu avec aucun autre homme. Nous étions tout le temps ensemble, déjà fusionnels alors que l’on ne se connaissait depuis seulement quelques jours. J’étais étonnée d’avoir une relation comme ça avec un mec avec qui j’avais 15 ans de différence. C’était la première fois que cela m’arrivait. On était complice, il me faisait rire, quand je le voyais je ne pouvais qu’avoir le sourire, j’étais heureuse grâce à lui, alors qu’il était arrivé par grand hasard dans ma vie. Tous nos collègues le voyait, et nous pensaient tous ensemble, alors que ce n’était pas le cas. Évidemment, je m’imaginais des choses, sans trop en imaginer. Tout me semblait simple, mais je faisais un blocage par rapport à l’âge. Je me mettais des barrières par rapport à ça. Pendant le mois de fermeture de la boutique, nous étions en vacances chacun de notre côté. Il m’avait demandé mon numéro de téléphone quelques jours avant, histoire de « garder contact » puisque je n’étais venue seulement pour travailler l’été. Ayant un copain je me limitais à quelques messages vis à vis de lui. Je n’osais pas trop, tandis que j’en avais envie. Parfois ça nous arrivait de ne pas nous parler pendant plusieurs jours, c’était bizarre de couper les ponts d’un coup si je puis dire. Passer d’un relation complice permanente à une relation qui se limitait à de simples messages. A la fin de l’année scolaire je comptais arrêter la fac et m’engager dans un BTS Tourisme. Sauf que je me suis rendue compte que la boulangerie me plaisait énormément, du coup j’y retournais de temps à autre en septembre (puis j’y travaille à temps plein ajd). J’étais tellement heureuse de pouvoir faire quelque chose qui me plaisait, et surtout de pouvoir le revoir. On se racontait nos vies, et on se disait que cet été nous avait un peu éloigné. Je passais de plus en plus de temps à la boulangerie, donc de plus en plus de temps à ses côtés. Je mis un terme à la relation que j’avais. Je lui dis. Après cette nouvelle, il a voulu que l’on se voit en dehors du boulot, passer une soirée ensemble. Arrivée chez lui, ça me faisait bizarre d’être à ses cotés autre que dans l’environnement que je côtoyais habituellement. Étonnement , je n’étais pas très à l’aise je l’avoue. Ça me faisait bizarre d’ailleurs. Nous voulions choisir un film. Nous prenions notre temps, puis peu à peu, son regard s’est posé sur moi un instant, on s’est regardé et il m’a embrassé. Je savais que ça allait se faire, mais j’étais gênée et contente à la fois. Il a ensuite réussi à me mettre à l’aise tout le reste de la soirée. Dès le lendemain au boulot, tout le monde savait que nous étions ensemble. Ça fera bientôt 6 mois que nous sommes ensemble. Et je me rends compte que l’âge n’a vraiment pas d’importance, encore moins quand ça nous tombe dessus. Je suis fière d’être avec lui et je n’ai aucune honte. C’est la première fois que je vis une histoire comme ça, aussi belle, et je suis plus heureuse que jamais. » -Estelle (elle: 19 ans – lui: 34 ans)

« J’ai rencontré mon copain actuel il y a 3 ans. On s’est rencontrés à un bal des pompiers (pour le 14 juillet). ma meilleure amie sortait avec son meilleur ami. On a arrêté de se parler pendant un long moment et par la suite on s’est reparlé. On s’est mis ensemble une semaine puis je lui ai dit que j’avais besoin de temps. Il m’a demandé s’il devait m’attendre. Je lui ai dit que oui que je voulais que ça marche entre nous mais que j’avais des choses à régler. 1 mois plus tard on s’est remis ensemble. Cette pause nous a rapprochés parce qu’on a pris le temps de se connaître et on est devenus fusionnels. Ça fait maintenant deux ans et demi qu’on est ensemble et je suis la plus heureuse du monde. C’est mon copain, mon meilleur ami, mon protecteur. C’est toute ma vie. L’amour existe, et le monde n’est pas fait seulement de mauvaise personne. Gardez espoir. » -Enora (18 ans et lui 20 ans)

« J’ai deux histoires avec mes ex vu que je fais partie de la team célibat haha !
Le premier: Nous étions parties en vacances entre filles et là-bas nous avions retrouvés une copine de ma sœur et son frère. Forcément, ayant le même âge que lui et étant célibataire, toutes les filles ont voulu nous caser. Elles m’ont charriée avant même que nous partions en vacances puisque ma sœur m’en avait parlé et m’avait dit qu’il fallait absolument que je le rencontre car il me plairait. Une fois arrivés, nous nous sommes rencontrés vite fait et même s’il m’a plu, je ne nous voyais pas ensemble vu sa « réputation ». Les jours passent et les filles nous font vite comprendre qu’elles vont tout essayer pour nous mettre ensemble puisqu’elles nous mettent toujours à côté, elles disent à l’un et l’autre qu’on se plait… Il me demande rapidement mon numéro et me propose de boire un verre ensemble, j’accepte (et là c’est limite si tout le monde n’était pas autant excités que moi ^^). On boit un verre et on se promène sur la plage tout les deux. Il me propose sa veste, me dit qu’il me trouve très jolie et qu’il aimerait m’embrasser… Le début d’une belle histoire. D’ailleurs il m’a vite avoué que sa sœur avait fait comme la mienne avant qu’ils n’arrivent en lui parlant de moi et que toutes les filles lui avaient dit de tenter le coup parce que je n’étais pas insensible… On a bien rit ^^
Nous ne sommes pas restés ensemble longtemps mais ce fut comme dans un rêve, il était très romantique… Cette histoire est celle qui m’a le plus touchée tant je la revois toujours comme un rêve!
La deuxième: Nous nous sommes rencontrés à un nouvel an, il était juste de passage et je lui ai seulement fait la bise. Je ne me suis pas du tout souvenu de lui, donc le lendemain quand j’ai reçu un message sur facebook de sa part, j’ai été très surprise et me suis demandée de qui il s’agissait. Il m’a expliqué qu’il avait eu un coup de foudre et avait demandé à une copine mon nom pour pouvoir me contacter. Nous sommes restés 1 an et demi ensemble et même aujourd’hui je ne me souviens absolument pas de notre rencontre » – Joséphine

« J’avais 15 ans lors de cette histoire. Je venais de quitter un garçon qui m’avait vraiment fait du mal et qui continuait et lors d’un voyage scolaire et de rapprochement je suis sorti avec un garçon qu’on va appeler X. X m’a redonné le sourire alors que je pensais que j’avais épuisé mon quota de bonheur. Mon quota d’amour. Je pensais que sans lui j’allais éternellement rester dans les griffes de mon méchant ex et rester pour toujours malheureuse. Il m’a fait voir et découvrir ce que c’était de partager un bout de chemin avec quelqu’un. Il m’a montré que oui c’était possible d’être heureuse avec un garçon même à 15 ans. Aujourd’hui je ne suis plus avec lui. Je voulais simplement dire qu’on tombe sur des personnes qui ne sont peut être pas nos âmes sœurs ou nos amours de vie mais qui nous font sentir heureux/heureuse. Alors meme si ça dure pas des années Ça aura duré le temps qu’il faut. Juste suffisamment pour apporter du bonheur dans une vie » -Angèle (à l’époque tous les deux 15 ans)

Et voilà, la partie « histoire » de cette semaine de l’amour est maintenant fini ! J’espère de tout cœur que ça vous aura plu. J’en ai l’impression mais sait on jamais haha. Peut être retenterai-je l’expérience l’année prochaine, puisque beaucoup d’entres vous auraient aimé envoyer leur histoires.. Ça vous plairait une seconde édition?

En attendant, vous pouvez toujours aller voir la page facebook (ici) pour être tenue au jus de ce qui se passe ce week end. Je vous embrasse et bon vendredi ! Psst, si tu veux voir les précédentes histoires c’est par ici !

L’amour n’est pas mort #1: IL ETAIT SOUS MES YEUX

L’amour n’est pas mort #2: CES HISTOIRES FUGACES

L’amour n’est pas mort #3: ON S’EST RENCONTRE SUR INTERNET

L’amour n’est pas mort #4: LES RELATIONS A DISTANCE

 

louply

8 Comments

  1. J’ai vraiment beaucoup aimé lire toutes ces histoires ! C’était une très bonne idée de ta part, j’espère que tes amis auront pu prendre une part d’espoir grâce à ces histoires.
    En tout cas, même si je n’ai pas besoin d’espoir aha, ces hsitoires sont vraiment touchantes et donnent le sourire, j’ai passé de bons moments en les lisant. Alors je dis oui à une seconde édition !
    Bisous xx

    • C’est adorable merci ! Oui je crois que mes amis et même d’autres gens sur internet ont trouvé l’espoir qui leur manquait peut être ! Merci beaucoup je vais considérer l’idée !

  2. Je vis ce que Estelle vit: une relation complice quand on se voit, par sms un peu coupé mais parce qu’on est occupés mais on passe du bon temps ensemble, je me sens bien, il me respecte, on s’appelle, on a des coups de folie à se voir alors que ce n’était pas prévu. Je suis dingue de lui clairement. Il le sait, je lui ai dit. C’est la première fois qu’on lui disait ça. C’est la première fois que je disais ça à un garçon et ça fait du bien. J’attends de voir ce que ça va être la suite!

Laisser un commentaire