L’AMOUR N’EST PAS MORT: ON S’EST CONNU AU TRAVAIL #7

AMOUR TRAVAIL TROUVER

Salut les petits gars,

10h du matin, et voici les témoignages du jour ! On se retrouve pour la suite de cette deuxième saison de l’amour n’est pas mort. Hier c’était les rencontres via internet (article juste ici), et aujourd’hui je vais vous laisser découvrir des histoires dont le début se passe.. Sur le lieu de travail. Comme quoi l’amour on peut vraiment le trouver partout, même dans un lieu où l’on se rend tous les jours, sans vraiment penser qu’il sera là. Vous trouverez ici des témoignage d’amour en stage, en boulot d’été, mais aussi dans un travail de tous les jours..

Psst, si tu ne connais pas le projet, l’idée est toute simple: des gens ont acceptés de partager leurs histoires d’amour dans le but de redonner de l’espoir à ceux qui n’y croient plus, et inonder d’amour ceux qui en ont envie/besoin.

Si vous voulez être sur de ne pas rater les prochains témoignages (tous les jours à 10h jusqu’à dimanche), je vous invite à aller sur la page facebook : juste ici.

C’est parti pour 6 histoires d’amour qui ont commencé au travail

__

« Séparée récemment de quelqu’un avec qui j’étais depuis plusieurs années, je décide de profiter de ma nouvelle vie de célibataire pendant les quelques mois qui me séparent d’un voyage à l’autre bout du monde que je prépare depuis un moment. À peine le temps de profiter quelques semaines avec des histoires sans lendemain, je décide de passer la nuit avec un garçon que je croise de temps en temps à mon travail et qui a une réputation de tombeur (et qu’on dit excellent au lit). On passe une première nuit blanche, puis une autre quelques jours plus tard. Je tombe littéralement sous son charme mais je sais qu’il n’est pas du genre à s’attacher. Mais le garçon qu’on m’avait vendu comme chaud lapin me couvre de tendresse et d’attentions. Il m’avoue très vite que je lui fais un effet dingue et qu’il ne veut pas me brusquer vu ma récente rupture mais qu’il ne veut pas voir d’autres filles que moi. On discute beaucoup cette nuit là et sans se le dire vraiment, on sait tous les deux qu’on est plein dans ce qu’on appelle un coup de foudre, auquel ni l’un ni l’autre ne s’attendait. On semble si différents et pourtant on est compatibles sur tous les plans. En quelques semaines on passe d’un statut de sex friends à un couple semi officiel (officiel pour nous et nos proches mais pas encore tous nos collègues de travail). Ses potes ne le reconnaissent pas depuis qu’on a passé notre première nuit ensemble. Combien de temps cela durera, je ne le sais pas… mais pour le moment je suis au septième ciel dès que je le vois et ça fait 2 mois que ça dure »  – Solène / elle 25 ans et lui 24 ans

« Après avoir vécu un an à Los Angeles et ayant vécu une rupture très difficile qui m’avait complètement brisé le coeur. Lors de mon retour, je devais trouver mon premier vrai travail le temps de reprendre mes études, j’ai donc été embauché dans un cinéma et c’est là bas que j’ai rencontré mon copain, Quentin. Le coup de foudre a été immédiat pour l’un comme pour l’autre, on s’est pendant quelques temps tourné autour avant de se mettre officiellement ensemble. Un an et demi d’amour, un an de vie commune et pleins de projets merveilleux en tête »  – Angelique / elle 23 ans et lui 28 ans

« J‘étais en couple depuis plus de deux, seulement voilà, il était encore dans les études et j’avais un travail. Il enchaînait les nuits blanches à bosser tandis que moi j’avais un rythme beaucoup moins soutenu donc j’en profitais pour sortir et voir mes collègues ou amis. On ne dormait plus ensemble, on ne partageait plus rien, il n’y avait plus de câlins, plus de sexe. C’était devenu triste. Un matin on vient m’annoncer que je change de plateau (oui je travaillais en centre d’appel à ce moment là). Pas vraiment contente de cette nouvelle, je ramasse mes affaires et suis le chef de plateau. Finalement, le nouveau plateau est plus grand, plus peuplé, j’en suis sûre ça va être génial ! Quelques jours plus tard un gars me dit bonjour, à priori je lui aurais tapé dans l’œil me dit une collègue. Deux jours après j’y vais cash et lui demande si je lui plaît. Rien de plus excitant que de savoir qu’on plaît toujours au vu de l’état de mon couple. Puis le soir venu, j’en parle à mon copain, je lui dis que je suis malheureuse et que j’ai besoin d’un break. Je mène la conversation comme d’habitude et finit par rompre avec lui. Tout deux en larmes, bousculés par les événements, il décide d’aller prendre l’air tandis que moi j’appelle une amie. Je lui explique que je ne pouvais pas me voiler la face plus longtemps et que j’ai besoin de soutien. La peur de la solitude sans doute et en même temps l’excitation d’être de nouveau « libre ». Les jours se suivent et se ressemblent, mon ex m’évite, et cherche un appartement. Je passe tout mon temps en extérieur et je profite pleinement de faire ce que je ne pouvais faire auparavant, toutes ces petites concessions que l’on fait lorsqu’on est en couple, vous savez ? Si si je suis sûre que vous voyez.
Bref, ce fameux collègue me tourne toujours autour et je le trouve charmeur mais agréable. Deux semaines s’écoulent avant qu’il ne m’embrasse. Perdue je me laisse embrasser, puis il me dit que si je veux qu’il disparaisse de ma vie il peut. C’est vrai que mon ex vit encore chez moi. Je le retiens et lui dis que non, je n’ai pas envie qu’il s’éloigne. Trois mois après, je plaquais mon appartement, mes amis, ma famille pour partir avec cette nouvelle rencontre à l’étranger. Actuellement plus d’un an que nous sommes partis et avec des hauts et des bas, nous sommes toujours ensemble. Parfois, il ne faut pas avoir peur du changement, il faut oser. Vous verrez, vous rencontrez de bonnes personnes. À présent je n’ai plus peur d’être célibataire (même si ce n’est pas le cas actuellement) je pense qu’il est important de le souligner et de garder une heure pour soi dans une journée ou une semaine. – Anonyme / elle 21 et lui 24 ans (à l’époque)

« Alors moi j’ai rencontré un garçon à mon travail d’été en 2011. Je venais d’avoir mon bac, c’était la première fois que je travaillais à côté de mes études. Et au final en plus de gagner mon premier salaire, j’ai  » gagné  » un super chéri, avec qui on a fêté nos 6 ans dimanche » – Laurane / elle 26 ans et lui 25 ans

« J‘ai rencontré celui avec qui je partage ma vie depuis plus d’un an à la Réunion. Nous étions tous deux en stages et à cette époque je vivais une histoire… ( je n’ai même pas de mot pour la qualifier) qui ne menait plus à rien depuis plusieurs années. À ce moment là j’ai compris que mon copain (ex-actuel) n’était plus « mon copain » mais qu’il était simplement devenu un ami et qu’il était temps que notre relation s’arrête. En parallèle je me suis rapprochée de cet autre garçon. C’était la première fois que je me sentais aussi proche d’un garçon, d’un ami. Il m’écoutait, il me comprenait et vice-versa. Je n’avais qu’une seule crainte (par rapport à cette relation naissante), c’est qu’un défaut physique vienne faire tâche dans le décor. Je m’étais toujours dit qu’à cause de ça personne, à part mon ex, ne serait en mesure de m’aimer si ça venait à ce savoir. Et c’est là que la magie de l’amour opéra. Quand il sut, il m’accepta tel que j’étais… » – Juliette / elle 22 ans et lui 25 ans

« J‘ai rencontré Simon en débarquant sur Lyon, il travaillait dans le bureau d’étude dans lequel j’ai fait mon alternance. En grand timide, il n’a pas osé m’approcher et j’ai dû me lancer ! Apres quelques discussions je découvre qu’il a un chat, je lui tend donc la perche en lui disant que j’adore les chats (ce qui est vrai mais en revanche je n’ai pas dit que j’y étais très, très allergique), pour qu’il ose enfin m’inviter dans sa colloc. Le soir il me raccompagne et m’embrasse devant ma porte comme dans une comédie amoureuse. Depuis il s’est passé bien des choses, des diplômes, des déménagements, des vacances, des disputes parfois mais surtout beaucoup de complicité, un petit chien et dans quelques jours après presque 6 ans d’amour nous nous pacsons enfin. » – Clara / elle 25 ans et lui 29 ans

___

L’an dernier vous aviez été nombreuse à réaliser que l’amour.. était sous vos yeux : article juste ici

En espérant que ce deuxième article, de la deuxième saison vous a plu. On se retrouve demain même lieumême heure !
Les autres articles de cette saison 2:
Oh et vous avez été plusieurs à vouloir envoyer vos histoires en lisant les témoignages d’hier. Ce n’est pas possible pour cette saison 2, mais si on se disait oui pour la saison 3 ? Vous pouvez attendre l’année prochaine l’appel à témoignage ou envoyer directement votre histoire à cette adresse que je viens de créer: amourdhistoire@yahoo.com
La bise,

SIGNATURE

louply

11 Comments

  1. Encore un super article !
    Très touchant ! C’est beau de voir que malgré les difficultés que certaines ont pu rencontrer l’amour est toujours présent ???? !

    J’ai hâte de lire les prochains articles (c’est mon petit moment de bonheur de la journée ????)

    Bisous

    • Ca me touche tant, ravie que ce projet te plaise autant ! Merci beaucoup, et tu as raison c’est très beau de voir que malgrès plein de chose on peut retomber amoureux !

  2. C’était une super idée de faire une saison 2, j’adore tellement ce concept, et ça réchauffe tellement le coeur de lire ces histoires !

Laisser un commentaire