D’UNE AUTRE EPOQUE

titre

Salut les petits gars,

Il y a 2 ans j’étais dans le métro parisien, bondé comme à son habitude. Je me fais bousculer et me retrouve face à une femme splendide. On aurait dit une héroïne d’un film des années 60, elle avait un superbe chapeau, et un style de dingue. On se met à papoter (chose bien rare dans le métro, d’où le fait que je m’en souvienne si bien), tout d’abord de trucs banals « ohlala les gens sont impolis […] 18h dans le métro c’est vraiment l’enfer » et elle me lâche soudainement « Mais je m’en fiche rien ne pourras gacher cette journée ! » heureuse d’entendre quelqu’un de positif dans ce foutu métro je lui demande pourquoi cette journée est elle si belle? ce à quoi elle me répond « Hier encore je vivais dans la rue, et ce soir j’emménage dans mon appartement, y’a pas encore grand chose, mais au milieu de ce grand vide mon copain et moi on va se faire une grosse pizza et ça va être la fête ». J’étais sous le choc de voir qu’une fille aussi élégante n’était encore qu’il y’a deux jours une clocharde (on peut dire les choses crument, elle le disait elle même). Je pense que face à mon étonnement elle m’a comprise, et elle m’a alors expliqué qu’elle s’est toujours habillé comme ça, parce qu’elle adore les années 60, et que c’est aujourd’hui les fringues qui sont les moins cher si on sait se débrouiller. Elle m’a raconté que son mec lui s’habillait en version année 40, et que dans la rue tout le monde les dévisageais et que ça la faisais beaucoup rire.

J’ai alors compris 2 choses: pour avoir du style et de la classe on a pas besoin d’avoir les dernières choses à la mode, on est pas obligé de payer très cher toutes ses fringues.. au final c’est plus quelque chose de naturel j’ai l’impression, comme les gens qui ont la musique dans le sang, d’autre ont la mode dans la peau.

Et deuxièmement qu’on se fichait du regard des autres, je sais que c’est une phrase qu’on rabâche beaucoup en ce moment et je suis très heureuse que ce soit devenu une sorte de nouveau mantra, mais quoi de mieux que cette histoire pour le prouver? Si même une femme à la rue, s’éclatait dans sa façon de s’habiller et riait du regard des autres pourquoi pas vous?

1

Depuis cette rencontre, j’adore les friperies, chiner partout où je vais, les vide dressing, les vide greniers.. tous ces lieux remplies de trésor. Et puis il y a ce genre de tenue comme celle d’aujourd’hui où le haut et le bas sont sorti d’un autre temps, d’une autre époque, mais je trouve ça juste.. parfait.

234567891011

Crédit photo: Marguerite

/Haut} Vintage similaire ici

/Pantalon} Vintage / similaire ici

/Chaussures} Reebok */ dispo ici

/Sac} Vintage

/Lunettes} TOMS */ dispo ici

/Manteau} Vintage / similaire ici

/Chaussette} Asos / dispo ici

SHOP THE POST

J’espère que vous êtes heureux dans les fringues que vous portez qu’on vous jauge de la tête au pied ou non, tout ce qui compte c’est que le reflet dans la glace vous fasse kiffer. J’avais vraiment envie de vous raconter cette discussion étrange avec une femme qui n’avait pas grand chose et m’a apporté beaucoup. En esperant toujours que tout roule de votre côté bien sur !

La bise,

SIGNATURE

louply

22 Comments

  1. hello ma belle!
    j’adoore ton look 🙂 il est rétro et super stylé! tu es toute radieuse!
    une belle anecdote!! je déteste les gens négatifs!! grrr à paris il y a que ca et moi j’essaie de toujours garder le sourire!!
    bisouuus ma belle!

    • Merci beaucoup c’est vraiment adorable !
      Je trouve pas qu’il n’y ai que des gens négatif à Paris, à 18h sur la ligne 8 oui c’est pas la joie mais sinon j’ai rencontré tellement de belles personnes à Paris ! Mais c’est vrai que dans le métro c’est plutôt ambiance ronchon !
      De gros bisous à toi et garde ton sourire !

  2. J’adore ! Superbe look assez classe mais lose en meme temps. Tout ce que j’aime et puis le décor. Wow, j’adore le kiosque. Parfaite harmonie avec la tenue.
    Bisous
    Laura

  3. Cette histoire est vraiment belle ♡ Ce sont ces rencontres inattendus qui bouleversent une vie des fois. Et le fait de voir les gens heureux, même des inconnus, ça réchauffe le coeur (et tu en as du avoir besoin dans le métro ahah)

Laisser un commentaire