PANAME MON AMOUR

IMG_8205

J’efface. Écris à nouveau. Pour effacer de plus belle. Je ne trouve pas mes mots. Je ne sais que dire face à ce qui viens de se passer. C’était il y a déjà six jours mais c’est comme si le temps s’était arrêté. Sur le blog, j’ai aussi arrêté le temps. Ne me sentant pas de revenir sans parler des attentats de vendredi dernier, je me lance maintenant. Car un blog c’est du partage, et c’est aussi mon exutoire.

J’ai une fâcheuse tendance à voir le bien partout. On me dit souvent que j’ai la vision d’un bisounours, et je ne nierais pas. Je suis faite comme ça. Je suis persuadée de la bonté des gens, je crois en un monde où tout pourrait bien aller si chacun y met du sien. Niaise? On me l’a souvent dis, en riant mais ce vendredi 13 on me l’a dit, mais cette fois on me l’a craché au visage « Tu es niaise de croire que c’est possible ». On nous a tous craché dessus. On nous a craché qu’un monde où la vision du bonheur aussi différente soit elle pour chacun, peut être partagé, où celui qui ne bois pas est ami avec celui qui se saoule, pire qu’ils peuvent rire ensemble. On a craché sur ce monde où le mec aux cheveux rose et vert, est ami avec la petite brune, peu fardé qui joue librement de sa vie amoureuse. On a craché sur les verres du vendredi soir entre potes, on a craché sur les concerts de métal en amoureux, on a craché sur les matchs de foots en famille. Ils ont craché sur ce monde que je trouve si beau.

Mais vous savez quoi? Le plus magique c’est que vous avez tous montrer qu’en fin de compte je n’étais pas niaise, que NOUS n’étions pas niais, ou aveugle, de vivre de cette façon. Vendredi 13 c’est notre joie de vivre, nos habitudes et nos sourires qui ont été attaqués et pourtant.. Vous vous êtes tous relevé en souriant. La vague de soutient qui a suivi ce qu’on nous a fait subir est bien plus forte que cette barbarie. Voilà sur quoi nous devons nous concentrer: ce que ça a réveil en nous. Bien sur j’ai vu des cons insulter des musulmans l’amalgame au point, bien sur j’ai entendu des « oui mais.. on l’a peut être cherché ». J’ai vu, j’ai lu, j’ai entendu tout ça. Mais c’est tellement timide à côté de tout ce que ça a suscité d’autre !

Le bisounours que je suis, et celui qui sommeil en vous j’en suis sur ont besoin de voir ça, de voir qu’en réaction à la barbarie on dégaine les sourires et les fleurs. On dégaine la joie de vivre, et les rires. J’ai vu de l’entraide, des gens chercher à remercier d’autres gens, un père rassurant son fils, une grand mère au mots apaisant à qui tout le monde souhaite offrir des fleurs, des gens ouvrir leur porte à des inconnus pour les protéger. A tout ces gens qui ont relayés les avis de recherche, à toutes ces fleurs déposé, à ces bougies allumés, à ce monde entier qui a dit prier pour nous. Pour toutes ces victimes, pour tous les proches, je sourirais, parce que je suis partisane du bonheur comme défense face à cette barbarie.

Et si comme moi vous désirez sourire, mais que vous avez malgré tout les sentiments qui vacille, les larmes qui monte, la colère qui gronde, voici les 3 meilleures vidéo que j’ai vu ces derniers jours: celle qui explique et qui rassure, avec les mots qu’on a besoin d’entendre ICI (MadMoizelle), celle qui touche, fait sourire et met du baume au cœur ICI (Pastel) celle qui fait rire, qui me conforte dans l’idée d’être un bisounours, et qui montre que la vie ne va pas s’arrêter aujourd’hui, ICI (Le Club)

Dites à mon cœur que tout vas bien, et chuchoter à mon cerveau d’écouter mon cœur. Tout ira bien. Nous sommes tous ensemble. Et tout ira bien. Car Paris ne s’est pas contenter de flotter cette fois, Paris à tanguer. Mais nous n’avons toujours pas coulé.

INSTAGRAM FACEBOOKTWITTER YOUTUBE

louply

7 Comments

  1. Ton texte est beau et touchant, j’aime comment tu écris. « Nous sommes ensemble » comme tu le dis si bien et comme j’aime le dire, continuons de vivre <3

Laisser un commentaire