INTERNET EST IL MAUVAIS?

IMG_0374

On entend tout et rien à propos d’internet, de cet univers mis à notre disposition à tous. Moi même je pense que mon avis n’est pas tranché entre est il bon ou mauvais. On se souvient de l’histoire d’Amanda Todd la jeune fille se faisant harceler à l’école puis sur les réseaux sociaux ce qui l’avait poussé au suicide, on n’oublie pas non plus tout les problèmes liés à cet anonymat qu’on possède justement sur la sphère qu’est Internet. Et si Internet est limite un lieu dit pour victimiser les gens facilement, il est aussi le lieu parfait pour s’inventer une vie, ne laisser paraître qu’une image, que des bribres de qui nous sommes vraiment. C’est aussi cette raison qui me pousse à écrire aujourd’hui. Peux être avez vous entendu parler de Essena O’neill ? Ancienne youtubeuse d’origine Australienne de 18 ans qui a décidé de dévoiler ce qui se cachait derrière ses milliers de followers, son joli corps, son grand sourire et ces marques dont elles faisaient sans cesse la promotion.

Essena O’neill est un exemple de ce qu’internet peut crée. De base une nana tout ce qu’il y a de plus banal décide de partager du contenu avec d’autres gens sur le net à propos de ce qu’elle aime. Le temps passe, elle devient connue, très connue. Gagne de l’argent grâce à ça, vie de sa passion. Idyllique me direz vous. Seulement tout son univers ne serait basé que sur des mensonges, alors elle craque. Elle décide de supprimer ses photos instagram, de renommer son compte « This is not a real life », et sur les quelques photos laissés elle change la légende en expliquant cette fois l’envers du décor de cette photo, ainsi fleurissent des légendes telles que « J’avais à peine mangé ce jour là » « On m’a payé 500$ pour porter cette robe » ou encore « j’avais de l’acné et je portais énormément de maquillage sur cette photo ». Elle s’est fait connaître dans un monde où la beauté est reine, elle en a joué, et n’a utilisé que cela. Au final elle s’est rendu compte que cette façade parfaite n’avait rien de naturelle, et a souhaiter tout arrêter pour revenir vers quelque chose de plus terre à terre, voir humain. Et elle cherche à véhiculer son message un peu partout.

Si vous voulez en savoir plus voici différents journaux qui en parle: Madame Figaro, L’Express.

IMG_0372

Essena n’est pas la seule qui considère internet comme nocif, et l’on voit fleurir plein de cure, ou de désintox du net, un peu partout sur la toile. Des avis, des retours, des vécus. Nous sommes souvent sans cesse sur nos téléphones/ordis/tablettes à contempler la vie des autres, ou la façade qu’on aime voir du monde alors que nous en avons un sous les yeux. Et moi la première je sais que j’abuse de ma consommation internet. Quand je me retrouve sans batterie pendant plusieurs heures, au début je panique, mais étrangement après je me sens mieux, libre, comme si je n’avais de compte à rendre à personne. Malheureusement ce sentiment ne dure qu’un temps et dès que je trouve une prise je me rebranche à mon portable.

Une youtubeuse que j’aime beaucoup à fait cette fameuse désintox du net (et de tout élément électronique tel que la télé, et le téléphone, une digital détox) pendant 48h, et c’est plutôt amusant de voir ce que cela fait. On peut je pense parler d’une réelle addiction. Je le sais pour ma part, j’en ai envie et besoin, ma dose de réseau sociaux par jour, et c’est bien dommage. Je voulais donc vous partager cette vidéo d’EssieButton (pour ceux qui ne parle anglais je suis navré, elle est en anglais)

En somme il est peux être temps de faire attention à notre consommation d’internet, et de lever un peu plus les yeux sur ce que nous avons à disposition. Personne n’a envie de finir comme les personnes dans le dessin animé Wall-E, des gens obèse en fauteuil, ne quittant pas leur écran.. Et pourtant on s’en approche tellement. On se façonne des modèles tels qu’Essena qui ne sont rien d’autres que ce que l’on veut nous faire voir et on est accro à ce monde qui est en faite complètement fictif..

IMG_0369

Je ne pense pas qu’Internet soit mauvais. C’est un outil peut être extra, magique, et plus est permet de connecter le monde entier. Comme avait l’habitude de dire mon prof de philo: prenons l’exemple des philosophes grec ou des philosophes des lumières. C’était des groupes d’individus extrêmement intelligent qui se sont trouvés au bon moment. Imaginez alors ce qu’on peut faire avec Internet qui à la capacité de réunir tout les génies du monde ! Internet peut avoir du bon, comme par exemple les entreprise qui fleurissent grâce à l’entraide sur celui ci, mais aussi les mouvements que crée les réseaux sociaux qui peuvent être gigantesque. Il faut juste savoir faire la différence entre le net et notre vie physique. Savoir allier les deux n’est pas donné à tout le monde.

Je vous laisse réfléchir à tout ça et je vous fais plein de bisous

INSTAGRAM FACEBOOKTWITTER YOUTUBE

louply

2 Comments

  1. merci d’avoir partagé cette vidéo elle est bien (et Estee est vraiment sublime dis donc) et super interessante ! Sinon moi aussi j’ai écrit un article sur Essena et sur mon avis si ça t’intéresse (c’est mon dernier article)
    Estee m’a un peu inspirée a faire des « digital detox » de temps en temps, j’avoue, je m’y mettrai! même si, honnêtement, j’ai remarqué que récemment j’utilisais beaucoup moins mon téléphone qu’avant, je pense que c’est quand j’ai cassé mon téléphone il y a à peu près deux mois que j’ai eu cette « révélation » que vivre sans réseaux sociaux c’est pas si mal que ça! j’ai dû attendre une dizaine de jours avant d’aller acheter un nouveau téléphone, je n’utilisais qu’un téléphone de rechange quand j’étais chez moi (donc juste le soir) et ça s’est bien passé haha
    bisous xxx

    • Il y’a un an l’été dernier j’ai passé 2mois avec un téléphone nz faisant qu’appel et SMS et je dois dire que ça ne m’as pas gené. Ce qui me manquait juste c’était voir les blogs des autres et m’occuper à fond du mien mais les réseau c’est pas ça qui me manque dans ces cas la haha !
      La detox je pense la faire le soir avant de dormir. Au moins 1h sans téléphone si je peux !

Laisser un commentaire